Réussir la teinture de son patio: l'ABC des bonnes pratiques

Préparer une maison pour l’arrivée de l’hiver n’est pas de tout repos. On range les accessoires extérieurs, on ferme la piscine et on s’assure que toutes les portes et fenêtres sont bien calfeutrées. Mais pour ceux qui rêvent déjà de la prochaine saison estivale, la température plus fraîche de l’automne est idéale pour s'acquitter d’une importante mission: teindre son patio.

Règle générale, pour protéger le bois à l’extérieur, on préconise la teinture car son film plus flexible offre une meilleure résistance contre les intempéries. Toutefois, si vous aimez les couleurs franches et brillantes, la peinture est également une bonne option. Si vous hésitez entre les deux, notez que la peinture cachera la texture du bois, contrairement à la teinture qui en fera ressortir le grain naturel.

Ceux et celles qui l’ont déjà fait vous le diront, teindre son patio n’est pas une mince affaire, mais c’est loin de relever de l’impossible! Pour un résultat de qualité professionnelle, SICOMD vous propose une marche à suivre en 5 étapes faciles

Étape 1: Choisir le bon produit

Lorsqu'on magasine un revêtement pour bois d’extérieur, trois degrés d’opacité s’offrent à nous : translucide, semi-transparent et opaque. Comment les démystifier? 

 

Translucide

Le revêtement pour bois d’extérieur translucide de Sico a pour avantage de rehausser la beauté vierge du bois, tout en la ponctuant d’un soupçon de la teinte choisie. Sa résine à hauts solides d’alkyde flexible offre un fini luxueux et durable, similaire à un vernis haut de gamme. Résistant aux intempéries, à l’écaillement et aux craquelures, ce revêtement pour bois de qualité supérieure s’illustre tout particulièrement sur les essences de bois riches, comme le cèdre par exemple.

Semi-transparent

La teinture semi-transparente de Sico permet de rehausser la beauté naturelle du bois, sans toutefois en masquer le grain. La technologie avancée de cette formule durable offre une protection maximale contre l’usure et les moisissures, en plus de vous permettre de choisir la teinte qui vous plaît.

Opaque

De son côté, la teinture opaque de Sico dissimulera la majorité des imperfections de votre patio, tout en prolongeant la beauté du bois. Cette formule offre une protection optimale contre l'écaillement et l'usure. Elle résiste aux intempéries sans se décolorer et présente une excellente résistance contre l’écaillement et les moisissures.

Étape 2: Laver la surface à teindre

Les spécialistes s’entendent pour dire que la qualité du résultat final dépend de la préparation de la surface. Il est primordial de bien nettoyer la surface du bois à l’aide d’un nettoyant adéquat pour éliminer les fibres de bois grises et les taches (moisissures, poussières et mousses végétales). Notre recommandation? Le nettoyant pour patio Sico, qui est spécialement formulé pour redonner leur aspect d’origine aux surfaces en bois.
 

Décapage

Si la surface à teindre est nue, alors aucun décapage n’est nécessaire. Par contre, si le bois est déjà recouvert d’une teinture qui s’écaille, utilisez un décapant Sico pour enlever les couches de teintures restantes.

Étape 3: Poncer les surfaces de bois

Pour s’assurer que la teinture pénètre bien dans le bois, il est essentiel de poncer (sabler) la surface au préalable. C’est souvent l’étape de préparation la plus négligée, ce qui constitue une grave erreur.

Pour poncer la surface, vous pouvez vous munir d’une ponceuse manuelle ou, si la surface à couvrir est grande, d’une sableuse à plancher. Sur les surfaces horizontales, optez pour du papier sablé de grain 80. Pour les surfaces verticales, utilisez un papier sablé de grain 120.

 

Truc de pro

Pour vérifier si votre bois est prêt à être teint, faites le «Test de la goutte d’eau». Versez quelques gouttes d’eau sur votre surface. Si les gouttelettes perlent, c’est que le bois n’a pas perdu ses propriétés hydrofuges, il faut donc le poncer davantage. Si l’eau pénètre le bois - hallelujah! - la surface est prête à être teinte!

Étape 4: Teindre

L’étape tant attendue, il est enfin temps de teindre! Il ne faut surtout pas appliquer la teinture par une journée trop chaude (plus de 25 °C) ou ensoleillée. La teinture sèche ainsi trop rapidement, sans imprégner le bois. De plus, il faut s’assurer d’avoir devant soi quelques jours consécutifs sans pluie afin de bien laisser sécher le revêtement entre l’application des couches. Attention! Il est essentiel de se limiter à deux couches, car toute couche supplémentaire fragiliserait le film qui craquellera ainsi plus rapidement. La méthode d’application doit se faire à l’aide d’un pinceau à teinture, mais il est possible d’ajouter un manche pour épargner votre dos et travailler debout.

Travaillez plutôt à l’ombre, la teinture s’étendra ainsi plus facilement et vous obtiendrez un fini uniforme, sans marque de pinceau.
 

Conseil d’ami

Attendez le beau, mais surtout le BON temps.
Pour un fini uniforme sans marque de pinceau, travaillez le matin après la rosée et tentez de rester à l’ombre! Gardez en tête que le soleil de midi reste à éviter s’il fait plus de 20°C.

Étape 5: Entretenir

Maintenant que votre patio est comme neuf, tâchez de bien l’entretenir. Balayez pour éviter toute accumulation d’humidité et déplacez fréquemment les meubles et les plantes qui empêchent le bois de respirer. Un travail bien fait devrait vous procurer entre 1 à 4 ans de répit, dépendamment du produit choisi et de l’exposition aux intempéries. Bien que la qualité du produit utilisé joue un rôle important sur la durabilité, il faut (hélas!) se rappeler que le rude climat canadien peut avoir un impact sur la longévité de votre travail.


Prêts à vous atteler à ce beau projet?

Visionnez notre tutoriel et suivez les étapes clés pour bien réaliser ce projet d’envergure!