5 erreurs commises en déco et comment les corriger

Le diable se cache dans les détails, affirme l’expression. Il ne suffit parfois que de quelques ajustements pour faire de notre maison le havre de paix que nous désirons avec un décor harmonieux et confortable pour la vie de tous les jours.

La première erreur souvent commise est de penser qu’il faut positionner les meubles contre les murs.

Or cet arrangement favorise rarement la conversation et l’intimité. Je vous suggère plutôt de les avancer au centre de la pièce pour créer des zones plus rapprochées et favoriser une circulation fluide autour d’eux. Ce genre de disposition vous permettra aussi d’introduire certains meubles — telle la console — derrière le sofa afin d’y recevoir des lampes et d’y cacher du rangement.

La vie est faite de souvenirs…

Et de partout où nous voyageons, nous semblons en rapporter. À ceux-ci s’ajoutent les jouets des enfants, les magazines que nous n’avons pas encore eu le temps de lire, les photos de famille que nous aimons, et les cadeaux que nous avons reçus et qu’il « faut » exposer pour plaire à la parenté. Les mots clés ici sont : éditer, éditer et éditer. Si vos objets chouchous sont des incontournables dans votre vie tout en étant trop nombreux pour cohabiter tous ensemble, essayez la rotation saisonnière. Les vases trouveront par exemple leur place durant la saison estivale lorsque les fleurs fraîches sont les plus abondantes. Les photos de famille peuvent être changées annuellement. Pour ce qui est des souvenirs de voyage, tentez de les garder sous forme de photos numériques plutôt qu’en trois dimensions dans votre salon. Les vacances n’en auront pas pour autant été moins agréables. Le désir de la satisfaction immédiate en est un qui l’emporte souvent sur la patience, même en fait de décoration. Nous aimons « en avoir fini » avec le décor d’une pièce afin de passer à la suivante. Il s’agit là d’une erreur, et pour plus d’une raison. Nous finissons par acheter des ensembles de meubles qui n’ont pas de personnalité distincte ou qui ne sont pas réellement à notre goût. Nous les accessoirisons avec des éléments trouvés dans une seule boutique qui reflète un style particulier et qui n’offre pas la variété parfois recherchée. Pensez plutôt à votre décor comme vous penseriez à la sélection d’une robe fantastique pour une soirée; vous choisissez des tissus, des matières et des motifs harmonieux qui racontent une histoire et vous ajoutez ensuite les accessoires qui viennent parfaitement compléter l’ensemble.



On ne le dira jamais assez, une lumière descendante n’avantage personne.

Elle crée des cernes chez les gens et des ombres dans les endroits les moins favorables de la pièce. Bien que très utile, l’éclairage au plafond — sous forme d’encastrés ou de suspensions — devrait toujours être accompagné d’autres sources lumineuses d’appoint comme une lampe de table ou sur pied. Un gradateur d’intensité viendra aussi tamiser la lumière trop forte qui est parfois nécessaire pour réaliser certaines activités du quotidien, mais qui nuit à la création d’ambiance dans la maison le soir venu.

Finalement, une dernière erreur trop souvent commise est celle de ne pas faire de budget.

Il sort annuellement une ou deux études qui font état du fait que la rénovation est une source majeure de tension et de stress dans un couple. Ces tracas sont la plupart du temps causés par les mauvaises surprises de nature financière qui surviennent lors du projet. Alors, à quoi bon vous faire du souci inutilement? Faites plutôt un budget.